PANOVIGIE, c’est le panneau de chantier numérique par Bativigie : plus simple, plus fiable, moins chronophage.

Intégration automatique
de l’ensemble des informations
obligatoires grâce à l’interface à
notre plateforme logicielle

pour l’accompagnement du
maître d’ouvrage

qui donne accès à un espace
numérique géré par Bativigie

de votre Panovigie
prêt à poser sur le chantier
(en option)

des informations des entreprises
titulaires ou sous-traitantes
pendant toute la durée des travaux

Full RGPD

Les atouts de PANOVIGIE

Simplification

Vous évitez les doubles saisies :
l’ensemble des entreprises intervenantes et leurs sous-traitants validés sont déjà enregistrés sur notre plateforme.

Optimisation financière & RH

Vous économisez sur les coûts du panneau de chantier traditionnel.
Vos équipes peuvent se concentrer sur leurs missions, grâce à notre expertise du traitement des données.

Responsable & innovant

Vous consommez moins de ressources (bois, papier…) et fini les déchets de fin de travaux…
Vous modernisez l’image de votre chantier.

Le point sur le panneau de chantier numérique

La révolution numérique est en marche depuis plus de deux décennies, Bativigie en est un des acteurs de premier plan dans le secteur du BTP, en permettant aux donneurs d’ordre et maîtres d’ouvrage d’exercer leur devoir de vigilance sous-traitance au moyen d’une plateforme logicielle novatrice.

Fort de près d’une décennie d’expérience, Bativigie étend à présent ses services au panneau numérique de chantier, au bénéfice de ses organisations clientes.

Un décret de 2023

Cette innovation est désormais possible depuis un décret promulgué le 9 juin 2023. Sur le fond, rien ne change, numérique ou physique, le panneau de chantier se doit d’indiquer un certain nombre de mentions obligatoires, en application de l’article R*424-15 du Code de l’urbanisme et de l’article R8221-1 du Code du travail.

Vérification des mentions par Bativigie :

  • Le nom, la raison sociale ou la dénomination sociale du bénéficiaire du permis de construire, ainsi que son domicile ou son siège social.
  • La date d’obtention du permis de construire et le numéro de dossier correspondant.
  • La nature des travaux autorisés par le permis.
  • L’adresse de la parcelle concernée par les travaux.
  • La superficie du terrain et la surface de plancher autorisée.
  • Le nom et les coordonnées de l’autorité compétente ayant délivré le permis.

UN SUPPORT ESSENTIEL POUR INFORMER

Autant d’informations qui se doivent d’être lisibles depuis la voie publique, accessibles de manière entièrement gratuite pour toute personne souhaitant les consulter, pendant toute la durée d’affichage du permis de construire.

Le panneau de chantier demeure en effet un support essentiel pour informer les riverains et les autorités sur la nature des travaux en cours, garantir la conformité aux règles d’urbanisme et faciliter des contrôles de l’inspection du travail. En l’absence d’affichage, le Code du travail prévoit des sanctions financières, avec une amende de 5e classe d’un montant de 1500 € et pouvant aller jusqu’à 3000 € en cas de récidive.

Et si l’irrégularité relève de l’omission d’une mention obligatoire, le risque porte cette fois sur le délai de recours contentieux, qui peut s’étendre au-delà de la période prévue de 2 mois. Un simple oubli d’une société sous-traitante peut donc générer des répercussions sur le projet de construction en retardant son aboutissement.

panovigie va + loin
dans le panneau de chantier

Dans sa nouvelle version numérique, le panneau de chantier vient permettre l’actualisation des informations, au moyen d’une transmission des données par toutes les entreprises intervenantes dans un espace numérique dédié dans lequel elles doivent effectuer leur déclaration.